Bordeaux va accueillir les tournois de football pour les JO de 2024

18 DÉCEMBRE 2020

Au terme de l’année 2020, Paris 2024 et l’ensemble des parties prenantes ont approuvé un nouveau concept de Jeux optimisé, qui consolide ses points forts. Avec l’organisation des épreuves de football à Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris et Saint-Etienne, les Jeux de Paris 2024 se déploient désormais dans toute la France. Dans la perspective des Jeux de Tokyo à l’été 2021, Paris 2024 souhaite partager son projet pour rassembler les générations, les territoires de la métropole aux Outre-mer, les femmes et les hommes dans la parité, les sports urbains et les sports historiques de l’Olympisme et du Paralympisme.
 

Les Jeux dans toute la France

A la suite de la validation du programme des sports de Paris 2024 par le CIO et l’IPC, le Conseil d’administration de Paris 2024 marque l’accord final de toutes les parties prenantes sur le concept des Jeux Olympiques et Paralympiques, dont la révision avait été engagée au printemps dernier.
 
La dernière étape de cette validation était la sélection des stades qui accueilleront les épreuves de football. Au terme du processus d’instruction, reposant sur des critères d’excellence technique, de durabilité, d’engagement et d’héritage, ce sont les grandes agglomérations suivantes qui ont été choisies pour accueillir les tournois féminins et masculins de football : Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris et Saint-Etienne (NDLR : la validation de cette sélection sera soumise à la FIFA lors de son prochain Council en mars).
 
Suite à cette annonce du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024, le stade Matmut Atlantique de Bordeaux est officiellement l’unique site de Nouvelle-Aquitaine à accueillir une compétition lors des Jeux.
Cartographie des sites de compétition pour les Jeux Olympiques de 2024 (Crédits – Paris 2024)
Le football est arrivé très tôt au programme olympique, dès les Jeux de Paris en 1900. Il ne l’a ensuite pas quitté. Le football féminin fait son entrée au programme olympique aux Jeux d’Atlanta, en 1996. 
 

La compétition ne diffère pas de celles organisées par la FIFA, se disputant sur terrain de football en gazon, à 11 contre 11 pendant deux mi-temps de 45 minutes. Les mêmes règles sont appliquées pour les femmes et les hommes, mais une différence apparaît quant à la composition des effectifs. En effet, concernant la compétition masculine, seuls les joueurs entrant dans la catégorie « espoirs » (moins de 23 ans), peuvent participer, à l’exception de trois joueurs plus âgés.

Le football est également le seul sport dont la compétition commence avant la cérémonie d’ouverture, du fait du nombre de matchs à organiser. Ainsi, depuis les Jeux de Sydney en 2000, les tournois commencent deux jours avant le début officiel des Jeux.

L’expertise du stade de Bordeaux

Le Matmut Atlantique (42 115 places) situé dans le quartier de Bordeaux-Lac est l’un des nouveaux écrins du football français hérité de l’organisation des matchs de l’EURO 2016. Il a écrit une page de son histoire en accueillant 5 matchs d’exception lors de cette compétition !

Construit en 2015, le stade de Bordeaux se caractérise par ses lignes épurées. Il accueille les matchs de football des Girondins de Bordeaux, en remplacement du stade Chaban-Delmas, certains matchs de rugby de l’Union Bordeaux Bègles, ainsi que divers événements culturels et sportifs.
 
Bordeaux est officiellement une collectivité hôte des Jeux Olympiques de 2024 ! Cette nouvelle vient conforter une dynamique déjà engagée sur le territoire girondin avec l’obtention du label « Terre de Jeux 2024 » pour 16 collectivités et la certification de 12 Centres de préparation aux Jeux.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AMBITION 2.24 NOUVELLE-AQUITAINE

ambition@nouvelleaquitaine2024.com

Maison régionale des sports

2 avenue de l’Université – 33400 Talence