“Sportifs du monde” : le champion de Nouvelle-Aquitaine Romain Mesnil de retour en France avec sa famille

13 MAI 2020

©sportifsdumonde

Romain Mesnil est Olympien et vice-champion du monde de saut à la perche vivant à Bordeaux. Depuis le 27 décembre, il a entamé un tour du monde avec sa famille avec comme ambition de permettre aux jeunes de s’ouvrir au monde et de mieux le comprendre grâce au sport en se projetant vers les Jeux de Paris 2024. Le voyage devait se terminer cet été notamment avec un passage aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo. Malheureusement la crise sanitaire en a décidé autrement.

Accompagné de Karine, sa femme et de leurs enfants Sohan et Titouan, Romain avait prévu la visite de neuf pays en huit mois placée sous le signe de la découverte de l’esprit olympique et de l’esprit sportif. Leur projet : aller à la rencontre des personnes qui vivent le sport dans ces pays tels que des sportifs Olympiques, des membres d’organisations caritatives œuvrant grâce au sport, des élèves et des professeurs d’écoles, des sportifs du quotidien dans leurs lieux de vie.

Des cultures et des façons d’appréhender la pratique du sport

La famille a débuté son itinéraire par le Brésil, le Pérou, les États-Unis (Los Angeles, Hawaï) et l’Australie. Dans chaque pays, les objectifs étaient de vivre avec une famille sportive, de participer à l’entraînement des sportifs de haut niveau, de découvrir l’action des ONG et des associations qui utilisent le sport comme vecteur d’inclusion sociale ainsi que de valoriser l’éducation sportive dans les écoles. Pour partager le récit de leurs aventures, ils ont publié sur leur site internet des reportages, des interviews et des échanges d’expériences visant à mieux comprendre ce qui pousse chacun à faire du sport et dans quel environnement. L’épidémie du COVID 19 a contraint la famille à mettre un terme de façon anticipée cette belle aventure.

Leur tour du monde s’est ainsi achevé en Australie avec le regret de ne pas poursuivre les autres étapes programmées : Vietnam, Népal, Malaisie, Japon (avec une escale aux Jeux de Tokyo), Jordanie et Sénégal.

« Est-ce que « sportif du monde » doit reprendre où nous l’avons laissé quand cela sera possible ?

Non, nous ne le pensons pas. Un projet a un début et une fin. Ce sera surement autre chose mais aujourd’hui la question ne se pose pas dans ces termes face à l’incertitude de nos futurs déplacements et surtout face à la nécessité pour nous tous de changer nos modes de vie et nos habitudes. J’en viens à me demander alors si aller à Tokyo assister aux JO en Aout 2021 n’est pas une aberration ? De France, le Japon est très loin et le déplacement en avion a un impact environnemental fort. Pourquoi ne pas attendre Paris en 2024. En même temps nous avons tellement envie de découvrir l’Asie et y faire de belles rencontres. »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AMBITION 2.24 NOUVELLE-AQUITAINE

ambition@nouvelleaquitaine2024.com

Maison régionale des sports

2 avenue de l’Université – 33400 Talence