Les acteurs des Jeux plus que jamais unis pour mettre l’ESS au cœur de l’organisation des Jeux

28 MAI 2020

Tony Estanguet, Président de Paris 2024, Nicolas Ferrand, Directeur Général exécutif de la SOLIDEO, le Professeur Yunus, Prix Nobel de la Paix et Eric Pliez, Président des Canaux ont réuni ce jour les acteurs des Jeux Olympiques et Paralympiques à l’occasion d’un Comité Stratégique ESS 2024.

Christophe Itier, Haut-Commissariat l’ESS ; Jean-Marie Marx, Haut-Commissaire aux compétences ; Thibaut Guilluy, Haut-Commissaire à l’Inclusion dans l’emploi et à l’engagement des entreprises ; Jean- François Martins, Adjoint à la Maire de Paris, chargé des Sports et du Tourisme, des Jeux Olympiques et Paralympiques ; Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis ; Sylvie Mariaud, Déléguée spéciale à l’ESS de la Région Île-de-France ; Patrick Vassallo Conseiller Délégué au Développement local à Plaine Commune ; Xavier Lemoine, Vice-président délégué à l’économie circulaire, à l’économie collaborative, à la Métropole du Grand Paris ; Djeneba Keita, Vice-présidente déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire à Est-Ensemble ; Jean-François Baillon, adjoint en charge de l’ESS à Paris Terre d’Envol ; Bernard Thibaut, représentant des signataires de la Charte sociale ainsi que les athlètes et ambassadeurs ESS 2024 Ryadh Sallem et Sarah Ourahmoune, sont revenus sur les conséquences de la crise pour les entreprises de l’ESS, ainsi que sur les opportunités économiques à saisir pour ces entreprises dans le cadre des Jeux de Paris 2024.

Les entreprises de l’ESS ont été en première ligne face à l’épidémie : pour fabriquer des masques, accompagner les populations fragiles, accompagner les actions de solidarité sur les territoires les plus éprouvés. Pourtant, le secteur de l’ESS subit de plein fouet la crise économique et sociale, avec plus de 60% des associations à l’arrêt.

A l’heure où la crise actuelle questionne nos modèles, les acteurs du comité stratégique ESS 2024 réaffirment leur volonté d’impliquer les acteurs sociaux au cœur de l’organisation des Jeux.

Les Jeux Olympiques et Paralympiques représentent 5 milliards d’euros de marchés dans de nombreux domaines (BTP, aménagement des espaces, économie circulaire, logistique, culture…). Plus que jamais,

Paris 2024 et la SOLIDEO doivent être des acteurs de la relance économique et de la construction d’une société inclusive, et valoriser les entreprises qui mettent le sens et l’utilité au cœur de leurs actions ; pour imaginer, tester et accélérer de nouvelles manières de produire, de consommer, de se comporter et de vivre ensemble.

Depuis 2019, bien avant le lancement des premiers marchés significatifs, Paris 2024 et la SOLIDEO ont mis en place le dispositif ESS 2024 porté par Les Canaux, et le Yunus Centre, et en lien avec les établissements publics territoriaux et les collectivités locales, pour sourcer, informer et accompagner les entreprises de l’ESS dans l’accès au marché des Jeux :

  • Plus de 1 200 entreprises ont d’ores et déjà été sourcées (60% en Ile-De-France dont 15% en Seine- Saint-Denis)

  • Ces entreprises bénéficient d’un accompagnement en continu tout au long de la vie des marchés : en amont, un travail avec les acheteurs pour que les consultations soient les plus propices aux acteurs de l’ESS ; un accompagnement à la constitution de groupements (mixtes ou 100% ESS) pour chaque consultation ; mise en lien avec les entreprises lauréates pour inciter au recours en sous-traitance aux acteurs ESS

  • ESS 2024 organise des rencontres (meet-up) pour inciter les grands groupes prestataires à recourir aux ESS

Enfin, un maillage des régions a été lancé avec la Tournée « Entreprendre 2024 ». Avec l’appui d’ESS 2024, les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne, entreprises du groupe BPCE, partenaire premium de Paris 2024, accompagnent partout en France les TPE-PME et structures de l’ESS à se saisir des opportunités économiques liées aux Jeux de Paris 2024.

Des premiers résultats

En un an, 15% des marchés de Paris 2024 ont été remportés par des entreprises de l’économie sociale et Solidaire, plus de 50% par des TPE-PME. De nombreux secteurs sont concernés : restauration, produits dérivés, gestion des déchets, accueil, conseil, gros œuvre…

Si cette proportion a vocation à s’éroder mécaniquement au gré du lancement des marchés les plus complexes (seulement 3% des marchés de Paris 2024 ont été publiés à ce jour, les principaux marchés d’envergure seront lancés à l’approche des Jeux), les acteurs des Jeux réaffirment leur volonté d’inciter les grandes entreprises prestataires à s’unir et à travailler avec les entreprises de l’ESS :

  • ESS 2024 va poursuivre le développement de ses services d’information et d’accompagnement, notamment des Meet-up pour mettre en relation les grandes et petites entreprises, comme c’est aujourd’hui le cas pour certains marchés du Village olympique et du Centre Aquatique Olympique.

  • En 2020, Paris 2024 renforcera sa stratégie responsable des achats en se dotant d’un outil inédit qui permettra de mieux connaitre l’engagement social et environnemental des entreprises répondant aux appels d’offre.

La SOLIDEO a contractualisé avec les maîtres d’ouvrage qui réaliseront les ouvrages olympiques, 2 millions d’heures d’insertion qui bénéficieront à des publics éloignés de l’emploi. De même, les maîtres d’ouvrage favoriseront l’accès aux marchés des TPE-PME ou structures de l’ESS à hauteur de 400 M€.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AMBITION 2.24 NOUVELLE-AQUITAINE

ambition@nouvelleaquitaine2024.com

Maison régionale des sports

2 avenue de l’Université – 33400 Talence